En 2010, sous l’impulsion de Jacques Michaud, président de la Commission archéologique de Narbonne, et de Georges Frêche, président de la Région Languedoc-Roussillon, la création d’un musée dédié à l’histoire romaine de Narbonne a été mise en chantier.

En 2012, le projet scientifique et culturel est validé par le ministère de la Culture et de la Communication et l’agence Foster + Partners est choisie pour construire le bâtiment le long du canal de la Robine, à l’entrée est de la ville.

En 2015, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée se réaffirme comme pilote de ce vaste projet et en assume majoritairement le financement, aidée de l’Etat et de l’Union européenne. Le but de ce musée est de faire revivre la prestigieuse cité de Narbo Martius, première colonie romaine fondée hors d’Italie en 118 avant notre ère, en donnant à tous la chance de découvrir des vestiges exceptionnels, revalorisés à travers un site , un bâtiment, une muséographie et une politique des publics à la hauteur de l’ambition de mettre en dialogue l’histoire antique de Narbonne et du bassin méditerranéen avec le monde contemporain.

Depuis le 1er février 2020, Narbo Via est un établissement public de coopération culturelle (EPCC), organisé, géré et financé par une gouvernance partenariale. Celle-ci regroupe l’Etat, la Région Occitanie, le Grand Narbonne et la Ville de Narbonne. Carole DELGA, Présidente de la Région, a été désignée présidente de son Conseil d’administration. Doté d’un conseil scientifique, l’EPCC Narbo Via impulse et anime le projet scientifique et culturel du musée.