Le musée Narbo Via a été conçu pour restituer à l’agglomération actuelle la mémoire de la grande cité antique qu’elle a été : première colonie romaine en terre gauloise, capitale de la Province de Gaule Narbonnaise, port de commerce actif ouvert sur tout le monde méditerranéen.

De ce passé glorieux, aucun monument ne subsiste. Il nous a été transmis par les sources écrites, les fouilles, et surtout par une grande quantité d’éléments architecturaux utilisés en remploi dans la ville tout au long de son histoire.

L’exposition Veni Vidi Bâti propose une réflexion sur la persistance du prestigieux héritage architectural de la Rome antique et interroge  la notion de « fragment », architectural et archéologique comme élément d’étude et d’accès à un contexte culturel plus large. La façon dont les architectes contemporains continuent d’explorer et d’adapter notre héritage romain est traitée de façon systématique en 7 séquences thématiques : remployer, concevoir, éclairer, respirer, bâtir, relier, habiter. L’exposition met ainsi en regard les grands principes de l’architecture romaine (organisation urbaine et sociale, lumière, circulation de l’air et de l’eau, structures et matériaux) avec leurs réutilisations et réinterprétations contemporainespour aboutir au bâtiment du musée Narbo Via, carrefour entre ces deux périodes. Plus d’une centaine d’œuvres, provenant d’institutions françaises, italiennes et anglaises, sont présentées.

Le commissaire de l’exposition est Tom True (Visiting Academic at the University of Kent and former Assistant Director of the British School à Rome), assisté de l’équipe scientifique de Narbo Via et du cabinet Foster+Partners. Les contributeurs sollicités sont des spécialistes de l’architecture antique, anglo-saxons ou français. Le Studio Adrien Gardère assure la scénographie de l’exposition.

Exposition
Lieu
Le Musée